Us et coutumes Voyageur Kinnarys

Nouvel an thaïlandais : célébrer Songkran

Le nouvel an thaïlandais est célébré du 12 au 15 avril dans tout le pays!

Issue de la langue Sanskrit, « Songkran » signifie littéralement « le changement astrologique », faisant  ainsi référence au changement de position de la lune et du soleil. Marqué lors du cinquième mois lunaire, le Nouvel An thaïlandais, ou Nouvel An bouddhique, reste l’une des célébrations les plus importantes du pays. Initialement emprunte de traditions sous le signe de l’eau et de la purification, cette fête est aujourd’hui prétexte à une bataille d’eau à l’échelle de tout un pays, où Thaïs et touristes s’entremêlent pour un retour en enfance des plus chaleureux!

Quand célébrer le Nouvel An thaïlandais?

Bien qu’il soit initialement basé sur le calendrier lunaire, Songkran est aujourd’hui établi à date fixe, afin de permettre aux Thaïlandais de s’organiser pour la préparation de cette célébration. Elle a donc lieu chaque année du 12 au 15 avril.

Le Nouvel An thaïlandais marque aussi l’avènement de la période la plus chaude, où les températures avoisinent facilement les 40°C, et la fin de la saison sèche. Un fait on ne peut plus appréciable pour pouvoir se rafraîchir en toute convivialité!

Songkran pour les Thaïlandais : entre respect et traditions.

Bien que Songkran résonne uniquement comme « la fête de l’eau » pour de nombreux étrangers, il n’en est pas de même pour les Thaïlandais. En effet, ces trois jours permettent à la famille de se réunir, généralement en province, marquant ainsi la fermeture de nombreuses administrations et banques. Durant ces quelques jours, il est coutume de nettoyer sa maison (le fameux « ménage de printemps ») et de visiter 9 temples où les fidèles verseront de l’eau sur les épaules des bonzes et  des représentations de bouddhas, en signe de respect et de chance pour l’année à venir.

Ces célébrations incluent également le rituel du « Rod Nam Dua Hua », journée consacrée aux ainés, où les plus jeunes verseront de l’eau parfumée au jasmin sur les mains de leurs ainés en signe de respect et de bénédiction.

L’eau : tout un symbole.

Le choix de l’eau durant ces quelques jours de célébration n’a pas été choisi au hasard. Il est en effet le symbole de l’abondance et de la vie, nécessaire à la survie de chaque être végétale comme animal. Il permet aussi de se laver de ses péchés et malheurs passés, afin de se purifier pour un nouveau départ.

Songkran de nos jours.

Actuellement, Songkran attire des centaines de milliers de visiteurs chaque année, venu assister à la plus grande bataille d’eau au monde! Armés de pistolet à eau, Thaïs et « farangs » se prêtent au jeu de la purification dans une effervescence et une ambiance des plus conviviale!

Voici nos quelques conseils pour célébrer le Nouvel An thaïlandais sans encombre :

  • Veillez à ne prendre que le strict minimum sur vous et de le garder dans un sac étanche
  • Portez une tenue adaptée (évitez les t-shirts blancs ou les tenues de valeurs) tout en respectant une certaine pudeur.
  • Portez des lunettes de soleil ou de protection adaptée afin de pallier à un « tir perdu » dans les yeux
  • Évitez de vous promener en scooter durant ces trois jours : la route est très glissante et il peut s’avérer parfois très compliqué de conduire en toute sécurité lorsque vous recevez des seaux d’eau depuis le bord de la route.

Enfin, retenez le mot d’ordre du festival : « Sawatdee Pimaï! » (Bonne année!)

You Might Also Like