Découvertes Voyageur Kinnarys

La Thaïlande hors des sentiers battus : 5 coups de cœur !

grotte-phraya-nakhon thailande

Voyager en Thaïlande hors des sentiers battus ne semble pas une mince affaire, souffrant souvent d’une image de tourisme de masse et de plages bondées. Et pourtant, sitôt sortit des guides touristiques et des recommandations des « incontournables », s’ouvre alors devant vous un monde inconnu, où le touriste devient l’attraction et la curiosité des autochtones. Ces endroits peu connus du grand public nous ont fait vibrer et, bien que vivant depuis plusieurs années en Thaïlande, nous ont coupés le souffle et émerveillés. Énumérés nos plus belles découvertes en Thaïlande serait impossible tant elles sont nombreuses. Mais s’il ne fallait sélectionner que 5 sites à visiter en Thaïlande en dehors du tourisme de masse, nous en ferions la liste suivante :

1.Le lac de Thale Noi à Phatthalung.

Situé au sud-est de la Thaïlande, cette petite province a tout pour charmer les amoureux de nature : des rizières à perte de vue (suivant les saisons), des habitants chaleureux et curieux de nouveaux visages, mais surtout son lac, Thale Noi. « La petite mer » abrite à elle seule la plus grande réserve ornithologique de tout le pays avec une multitude d’espèces d’oiseaux aquatiques évoluant en liberté dans un espace préservé. Au petit matin, l’on embarque à bord d’une pirogue aux premières lueurs du jour pour découvrir un paysage surprenant. Les pêcheurs commencent leur travail sur d’impressionnantes structures en bois munis d’un filet à bascule, tandis que les buffles d’eau traversent paisiblement les surfaces les moins profondes se rendant d’une rive à l’autre. Nul bruit ne se fait entendre si ce n’est celui du bateau, laissant au voyageur son esprit vagabonder librement face au paysage qui se dérobe sous ses yeux. De février à avril, le lac se sublime de milliers de nénuphars roses s’ouvrent sur son lac et recouvrant sa surface de couleurs surprenantes.

thailande hors des sentiers battus phatthalung

2.Réserve d’éléphants sauvages en Thaïlande

Prachuap Khiri Khan est une province méconnue du grand public qui recèle pourtant de petites pépites pour découvrir la Thaïlande en dehors des sentiers battus. Parmi elles, une réserve d’éléphants sauvages accessible en jeep et en compagnie de rangers, pour observer sans déranger les majestueux pachydermes d’Asie. Évoluant en complète liberté dans des centaines d’hectares protégés, les éléphants se baladent au grès de leurs envies d’un espace à l’autre, loin de toute activité humaine. Plusieurs points de vue sont installés pour observer à l’aide de jumelles les animaux sauvages. Ici, pas de trek, pas de bain ni de repas donné aux éléphants, la nature à repris ses droits pour notre plus grand bonheur. L’observation des éléphants n’est jamais garantie, mais les chanceux que nous sommes avons pu en découvrir près d’une cinquantaine dans un décor unique, où petits et grands faisaient ce qu’ils savent faire de mieux : être libre…

3. La grotte de Phraya Nakhon : pépite cachée de Thaïlande.

Ce lieu mystérieux est un joyau du patrimoine thaïlandais qui se mérite! Un premier trajet en bateau vous mènera sur une presqu’île, d’où un trek abrupt de 30 minutes vous attend afin d’atteindre ce site tant convoité. Peu de visiteurs se donnent la peine de fournir tous ces efforts et pourtant, il le mérite amplement. En arrivant, les étroites parois de la grotte laissent entrevoir des rayons lumineux qui se font de plus en plus intenses. Le chemin s’élargit et l’on aperçoit petit à petit les traits de la pagode se dessiner. La nature a elle aussi repris ses droits et dans cet endroit pourtant peu propice, une végétation fragile et luxuriante à la fois se dessine, comme pour sublimer le pavillon qu’elle protège… Un endroit unique qui ne vous laissera pas indifférent.

4. Le lac de Khao Sok.

Plus populaire que ses prédécesseurs, Khao Sok, et plus particulièrement le lac de Chiew Larn, est sans nul doute un incontournable de tout voyage dans le sud du pays. À mi-chemin entre le Golf de Thaïlande et la mer d’Andaman, ce lac artificiel est d’une beauté exceptionnelle. À bord d’un bateau longue queue, la traversée de cette immense étendue d’eau émeraude se fait le long des imposantes falaises rocheuses, recouvertes d’une végétation tropicale où évoluent des centaines d’espèces animales. Au petit matin, le champ des gibbons résonne à travers les spectaculaires pitons rocheux qui ponctuent la surface de l’eau, tandis que les calaos survolent les rives adjacentes. Un spectacle enchanteur en totale harmonie avec la nature….

5. Koh Haa.

Nul doute que les milliers d’îles qui bordent les côtes thaïlandaises ont toutes des attraits différents. Mais s’il ne fallait en retenir qu’une, Koh Haa serait pour nous la petite oasis de la mer d’Andaman. Comme sortie de nulle part, 3 pitons rocheux se font face entourant un lagon bleuté relié par une timide bande de sable doré. Mais bien que le paysage en surface soit époustouflant, la découverte de son univers sous-marin l’est encore plus. Coraux multicolores, poissons exotiques et tortues… Tout un écosystème insoupçonné s’ouvre alors paisiblement devant vos yeux, vous laissant spectateur d’un univers fascinant… Un petit joyau méconnu au large de Koh Lanta a ne surtout pas manqué!

You Might Also Like

Voyagez avec KINNARYS